Avr
11

Jessica Mazzarini: nouvelle Psycoach Flair

posted on avril 11th 2014 in flair with 0 Comments

 

Jessica Mazzarini, sexologue et thérapeute en hypnose, vient de rejoindre notre psycoach Laura Dufey pour répondre, chaque semaine, à vos questions perso. Faites connaissance avec elle et n’hésitez pas à lui poser votre question!

Quel est votre parcours?

  • Institut Supérieur Catholique de Charleroi, formation d’Assistante Sociale. Sujet de mémoire: « L’enfant au coeur du conflit parental et conjugal: du démantèlement de la cellule familiale à l’absence d’un parent. »
  • Université Catholique de Louvain, master en sciences de la famille et de la sexualité. Sujet de mémoire: « Le désir sexuel hypoactif: étude exploratoire. »
  • Formation en sexologie clinique, orientation thérapie sexofonctionnelle.
  • PTR, formation en hypnose conversationnelle.
  • Membre de la Société des Sexologues Universitaires de Belgique (SSUB).

Pourquoi avoir choisi ce domaine?

Etre thérapeute m’apporte beaucoup tant sur le plan privé que sur le plan professionnel.

Sur le plan privé, je suis passionnée par mon travail ce qui m’apporte un certain bien-être mais aussi des techniques me permettant une meilleure gestion du quotidien, grâce à  l’hypnose par exemple.

Sur le plan professionnel, la thérapie permet d’établir des liens avec différentes personnes, de créer avec chacune une relation permettant qu’elle puisse, par elle-même, évoluer selon ses attentes, ses besoins.

Comment penses-tu que la psycho peut aider les gens à vivre mieux?

Différents outils liés au domaine de la psychologie peuvent être utiles dans la vie de tous les jours. Et ce, dans les bons moments (se centrer sur soi-même, apprendre à connaître son corps, apprécier les petites choses de la vie, ….) mais aussi dans les moments plus difficiles (stress, deuil, etc.).

Disposer de ces outils permet une meilleure gestion des émotions et du quotidien et ainsi une meilleure qualité de vie.

Quel serait le conseil à donner aux jeunes qui veulent se lancer dans ces études?

Il est important, en tant que thérapeute, de se sentir à l’aise avec ses outils de travail. Il en existe une multitude. Le tout est de tester et de trouver le ou les bons outil(s) et donc ceux qui vous conviennent. Personnellement, je travaille très souvent avec l’hypnose conversationnelle stratégique que ce soit en psychothérapie ou en sexologie.

Source : Le Flair

We would love to hear your comments